Partagez | 
 

 Historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faith
avatar
Point XP : 60855
MessageSujet: Historique   Mer 15 Oct - 9:11


Historique

Heroes of Might and Magic



Premier Âge

An 0 Les Anciens racontent que l'An 0 correspond à la venue des Elfes, des Génies, des Nains et des Effrites sur le continent Enroth. Leur création est bien plus ancienne mais ils vinrent tous peupler le pays de Varn et ainsi commença l'histoire de cette terre. Les Génies gagnèrent le Nord et les montagnes enneigées, les Nains retournèrent sous terre pour creuser à foison, les Elfes se dirigèrent dans les Forêts au cœur du continent et les Effrites se réfugièrent dans les marais et les volcans du Sud. Comment naquirent les premiers hommes ? Certains disent que c'est de la magie des Elfes que s'éveillèrent des créatures des bois, d'autres que ce sont les Anciens Dieux eux-mêmes qui les créèrent de la poussière. Mais quoi qu'il en soit, ils apparaissent très tôt en petites tribus, envahissant le désert Nord du continent.


An 1000 Mille ans ont passé depuis que les créatures originelles sont venues peupler Enroth et le continent vivait dans la paix et l'harmonie. Mais cette terre maudite ne supporte que très peu de temps ce genre d'équilibre. D'abord les Nains et les Elfes s'étaient livrés à plusieurs guerres pernicieuses, allant jusqu'à s'autodétruire complètement. Puis, les hommes du désert avaient commencé à explorer au-delà des Barrières et parfois, certains s'aventuraient par le Passage des Lions vers les Vergers des Rois. Ils mouraient facilement mais se reproduisaient vite, et ils devinrent rapidement une menace pour les autres habitants de Varn. En ce temps, la première Invasion Barbare commença.


An 5000 Pendant quatre mille ans, les Invasions Barbares et les tentatives pour les repousser agitèrent l'histoire autrefois paisible du continent. Les Génies et les Nains s'allièrent pour les repousser des montagnes mais ils finirent par s'implanter de part et d'autre du Glacier, en Sombres Forêts et sur toute l'Ancienne Voie qu'empruntèrent les Elfes pour gagner le Sud. Les Elfes virent leurs bois envahis, tout comme les Effrites, et durent partager leurs tourbières. C'est le début d'un nouvel âge, d'une nouvelle ère, le temps de la Domination des Hommes.


Deuxième Âge

An 1 125 Les hommes ont bien changé, car ceux qui sont sortis du désert n'ont rien à voir avec ceux qui y sont restés. C'est un peuple de Barbares nomades qui habite toujours le Désert, mais ce sont de tout autres hommes qui l'ont quitté. Avides de connaissances et de savoir, avides d'explorer le monde, avides de le dominer, ils ont pris leur place et se sont imposés sur tout le territoire. Mais si les prémices de cette cohabitation avec les créatures originelles furent laborieux, chacun vit bientôt les avantages de s'allier avec les Hommes. C'est le début de la partition du continent en quatre royaumes : au Nord-Ouest était un royaume de magiciens qui n'avaient de cesse que de découvrir tous les mystères de l'univers, unis aux Génies et aux Nains sous les montagnes, au Sud était un royaume d'hommes discrets au cœur sombre, voulant posséder le secret du feu en s'alliant aux Effrites, au cœur des terres on trouvait les hommes proches de la nature et de ses forces cachées, désireux de ne faire qu'un avec elle et qui trouvèrent un soutien indéfectible chez les Elfes. Enfin au Nord-Est subsistait la terre ravagée des Barbares.


An 4 606 Difficile pour des peuples si différents de vivre dans l'harmonie. Si les hommes des forêts et les hommes des marais restaient volontiers à leur place, les hommes du Nord avaient une source intarissable de désirs de conquêtes dans leur cœur. Ils voulaient toujours plus. Plus de terres, plus de puissances, plus de richesses. Ils construisirent des châteaux de part et d'autres du Glacier et même au cœur des Monts de la Ruine, dans lesquels ils s'enfermaient pour étudier sans relâche. Quant à l'Est, ils voulaient connaître le secret de la vie, de la naissance et se tournaient vers l'influence des Dieux, à l'Ouest, ils cherchaient à percer le mystère de la mort et à chercher comment détourner les hommes de ce chemin. Au cœur des montagnes, ils vivaient si proche des Nains qu'ils furent bientôt contaminés par leur avidité pour l'or. Délaissant la magie au profit de la fortune, ils ne cherchèrent bientôt qu'à creuser davantage.


An 4 898 La guerre éclate dans le Royaume du Nord. Les adeptes de la Vie refusent de partager leurs terres avec les hérétiques adeptes de la Mort. Seule barrière physique entre les deux parties, les hommes de la montagne déclarèrent former l'Ordre qui empêcherait aux autres de s'entre-tuer. Ils se remirent à l'étude de la magie et usèrent de leurs compétences en alchimie et de leurs ressources pour utiliser l'énergie mécanique, se protégeant ainsi des créatures des Dieux comme des créatures du Diable. Mais si l'Ordre parvint un moment à interrompre le conflit, la guerre décima bientôt l'un et l'autre des peuples. La scission se fit alors en cette année-là : en Forêts Sombres se déclara indépendante la faction de la Mort quand sur l'Ancienne Voie s'isolait la faction de la Vie. Au cœur des montagnes, les défenseurs de la paix se promulguèrent faction de l'Ordre.


Troisième Âge

An 300 Le Troisième âge fut celui des factions. Les peuples libres qui restaient se déclarèrent à leur tour faction de la Nature pour les hommes des forêts et les Elfes, faction du Chaos pour les hommes des marais et les Effrites et la faction Barbares de l'autre côté des Barrières. Des accords tacites maintenaient la paix, car les événements de la dernière ère étaient encore bien emprunts dans le cœur des hommes. Varn fut alors un pays de six royaumes vivant comme bon leur semblait. La Mort se mit à poursuivre ses expériences et créa bientôt de nouvelles races : les vampires virent le jour à la suite d'une expérience auprès d'un ancien croisé venu rejoindre leur rang. La malédiction des Dieux et la nécromancie le transforma en un être non-vivant mais pas mort pour autant, aux capacités extraordinaires. Les liches furent également le sujet d'expériences de modifications de l'organisme humain grâce aux sciences occultes. Les démons sont le fruit du long travail de démonologie permettant à l'homme de s'unir avec les ténèbres.


An 2 501 La terre de Varn découvre que le Chaos, faction jusqu'alors extrêmement discrète, cherche à s'étendre. Ils colonisent une île autrefois déserte, l'île d'Og, et réalisent de plus en plus de commerce avec l'Ordre. Jusqu'à être dupé, l'Ordre fit confiance au Chaos et ne se formalisa pas de leur besoin ahurissant en ressources, eux qui avaient toujours vécu isolés du monde. Mais les voleurs de cette espèce ne peuvent vivre de marché honnête et bientôt, l'Ordre réalisa leur machination. Une guerre sans précédent fut déclarée entre les deux factions et ce fut au cours de la dernière bataille que les six royaumes comprirent la soudaine avidité du Chaos pour l'or de l'Ordre : un immense Dragon noir s'avança sur le champ de bataille, mené par un seul homme qui se tenait sur son dos, Scorage le Conjurateur.


An 4 070 La trahison du Chaos était telle que toute la faction fut taxée de la défiance du puissant Scorage et mit au ban des royaumes. Mais c'était sans compter sur l'esprit revanchard du Chaos qui érigea bientôt une formidable armée de Dragons, sous le commandement de Charzir, un descendant de Scorage. Ils marchèrent sur Varn comme un seul homme après presque deux siècles d'exil et leurs efforts pour réduire à néant la terre d'Enroth ne furent endigués que par l'union exceptionnelle des quatre factions restantes, et l'intervention des Barbares. Il fallut toute la puissance magique de l'Ordre, de la Nature, de la Vie et de la Mort pour terrasser l'armée de Charzir et anéantir le Chaos. Cette époque maudite fut appelée le Bouleversement.

An 4 150 Après plusieurs décennies de combat acharné, le Bouleversement prit fin et tout le royaume érigea un Conseil Suprême regroupant un représentant de chaque faction, censé juger le coupable et s'assurer que plus jamais pareil accident ne vienne troubler le continent. Mais il fut impossible de mettre à la même table la Vie et la Mort, le Chaos se sentit tellement persécuté qu'il préféra également partir, quant aux Barbares, leur velléité à gouverner s'approchait du néant et ils quittèrent également la table. Il resta donc un Conseil d'Alliance entre l'Ordre, la Vie et la Nature. Ils formèrent la première ligue du monde de Varn et s'unirent pour se partager le commandement.


An 4 167 Réalisant leur vulnérabilité face à l'Alliance, la Mort, le Chaos et les Barbares formèrent sous le commandement de la Mort, un autre conseil et une autre ligue : la Conjuration. Leur but était loin de l'Alliance qui visait à s'assurer qu'un événement comme le Bouleversement ne se reproduirait plus jamais. Ils cherchaient avant tout à faire bloc face à l'union des factions ordonnées pour ne pas avoir à subir leur joug. Dans les deux ligues, il y avait néanmoins des héros qui ne suivaient pas l'avis des conseils et restaient libres. Il y avait deux représentants élus de chaque faction à l'Alliance comme à la Conjuration, et les seigneurs qui régnaient sur les royaumes n'avaient aucune obligation d'allégeance. Mais l'union fait la force, et ça, les hommes de Varn auraient tort de l'oublier !

© Yuki Shuhime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Limonade: un berceau historique méconnu
» VIDEO Historique , ha la nostalgie.
» L''historique de ma bande
» Ménage à 3 historique!!!
» Haïti - Constitution : Un pas historique dans les relations Haïti-diaspora

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Might and Magic :: The Gathering Storm :: La Taverne :: Les Contexte & Intrigues-